Merci de signer mon livre d'or   webmaster : Francis Boutet   Ecrire au Webmaster - Ecrire à BB  

 

Grand Prix 250 ZONGSHEN TEAM

Ce qui est sur c'est que c'est  très intéressant et très enrichissant de faire ce job avec les petits chinois. 
Ils sont tous les 2 sympas, n'ont pas peur, mais il faut tout réapprendre enfin apprendre tout ce qu'ils n'ont pas fait chez eux. Trajectoire, freinage, accélération, sentir la moto et avoir le feeling avec les pneus, les suspensions enfin tout ce qu'un pilote doit savoir pour êtes performant. Je dirais qu'aujourd'hui après 3 semaines en France et quelques journées (très froides ) à Carole et deux stages (Ledenon et le Luc) ils ont une belle progression, ce qui est normal pour des pilotes jeunes qui ont un potentiel certain. Je ne sais pas jusqu'où cela ira, mais j'espère qu'on leur laissera le temps de s'y faire puisqu'ils démarrent presque de zéro en terme de logique et de règles de pilotage ! De ce fait j'ai trouvé intéressant ce qu'ils faisaient, mêmes s'il est encore trop tôt pour se faire une idée du niveau qu'ils devront atteindre rapidement. 

C'est surtout la communication qui nous pénalise dans les corrections et les conseils à leur donner.
Je ne connais pas beaucoup de jeunes ayant atteint un niveau très correct en deux mois de temps dans un pays qu'ils découvraient, des circuits qu'ils ne connaissaient pas, un langage et une culture différente de chez eux. Cela augmente la difficulté mais ils sont prêt à tout pour y arriver et sont très volontaires. Wang a pour sa part deux vis dans l'épaule qui le gênent quand il descend de la moto car on le voit se tenir en grimaçant, mais si on lui demande, il n'a jamais de problème et repart pour une série de 15 tours. Je pense que s'ils atteignent un niveau correct, ils seront très fort et rien ne pourra les arrêter. 

J'aime cette état d'esprit qui fera la différence le jour où ces pilotes ou d'autres auront un niveau suffisant pour venir semer le trouble dans le monde de la course, peut être un peu comme les Japonais quand ils sont arrivés dans le Continental Circus.

 En tout cas je me sens bien et l'entente avec eux et les mécanos est super, et ce qui faisait sourire à leur arrivée mérite le respect pour la charge de travail et la manière dont ils l'abordent. Le réveil est à 7 heures le matin et cela commence avec du Jogging, exercices physique, abdos et sans rechigner. Dans tous les cas c'est une belle aventure et ils en garderont sans doute un très bon souvenir, nous oui c'est sur.

 BB

MENU GENERAL