VOS HOMMAGES (suite)

Pages 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18
19
- 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26

 

Vos hommages continuent ... (dernière mise à jour : novembre 2006)

Cher Bruno, Un an après, nous savons tous que ton nom restera gravé éternellement dans nos mémoires. La place Bruno Bonhuil en sera la marque indélébile. Merci à la ville de Reims de te rendre ce bel hommage. Peu de pilotes français peuvent se vanter d'avoir bénéficié d'une telle attention, d'une telle reconnaissance, d'une telle admiration. Mais tous savent que s'il en est un qui mérite tout cela, c'est bien toi. Parce que nous serons nombreux à penser à toi le 19 novembre, je te souhaite un bon anniversaire. La mémoire est le meilleur des Dieux. C'est ainsi que je crois en l'immortalité. Amitiés. Christophe Guyot. 19/11/2006

Ce week end j’étais à Macau pour le GP, un an après la tragique disparition de Bruno. J’ai beaucoup pensé a lui, moi simple motard et fan de courses depuis plus de deux décennies, a ma façon je lui ai rendu hommage.

En dehors du paddock j’ai croisé et discuté un moment avec une figure de l’endurance, Brian Morisson avec qui Bruno avait croisé le fer, chez lui aussi j’ai retrouvé le même bonheur communicatif de la course, sans jamais se départir de son sourire.

Hervé a Shanghai. 19/11/2006

Déjà un an jour pour jour, nous ne pourrons jamais oublier ton départ Bruno. Il y a un an et deux jours, notre fille Rosalie arrivait au monde et le bonheur nous envahissait. Cette nouvelle nous a choqué. Bruno nous pensons à toi et au vide que tu laisses. Mais une chose est sur est que tu as des bons des très bons amis qui t'entoure, je pense à notre Gilliezfamily.  

Audrey et Jean-Philippe Guinand 19/11/2006

Bonjour, J’avais réalisé… il y a quelques années… une vidéo pour Bruno (si je me souviens bien c’était sur le circuit du Castellet). J’ai retrouvé dans mes affaires la cassette (vidéo 8mm) qui contient l’ensemble des rushs qui avaient servi au montage de cette vidéo. Si vous pensez que cette cassette peut être « utile » ou faire plaisir à quelqu’un, merci de me donner ses coordonnées pour que je puisse lui envoyer. Salutations Olivier Gathy

Bruno, j' ai commencé la moto grâce à des passionnés comme toi ,qui sont restés courtois et humbles. A chaque départ de course, ,je pense à tous ceux qui nous quittés trop vite, à cause de notre passion. C' est aussi pour cela que je trouve la force de continuer à courir. Par respect pour vous. Sincères condoléances à tous tes proches Un vétéran Patrice .

c'est un peu tard pour un hommage, j'en convient mais je me balade sur un site a la mémoire de bruno et je voulais laissé une petite griffe. J'ai rencontré bruno au tourist trophy en 1998, il avait fait le déplacement avec stéphane COUTELLE, nous les avons croisés dans le paddock ou nous avons discuté de notre passion entre les essais et les courses il m'a meme laissé faire des photos sur ses motos et j'ai été touché par le naturel, la simplicité et la gentillesse de bruno, indéniablement un très grand monsieur de la moto et un très grand monsieur tout court Big Jim

Que dire, que faire, quoi penser. Les souvenirs remontent et me disent qu’il a été le talond d’Achile de ma carrière sportive, le live motive, le repère, je me prosterne devant cette nouvelle, j’ai une pensée énorme pour Ludivine, sa mère, et toute sa famille, son copain marco. Il était déjà une légende vivante du sport moto, et est maintenant une légende tout cours. Notre sport nous l’emmène au moment ou aussi sa vie se modifiait avec l’école de pilotage le team… Nous avons été des concurrents sur la piste, dans la région à travers la presse, Bruno, merci pour tout, merci d’avoir véhiculé l’image positive du sport moto, merci de ta générosité….
Bruno tu nous manques déjà.
Jean-Philippe Guinand

Excusez moi les Rossi , Capi , Roberts et j'en oublie , mais toi Barry qui avait su , moi petit mino , prendre un peu de ton temps pour poser devant le gamin qui étais en train de te prendre en photo avec mon mon petit instamatic Kodak , je peux te dire que cette photo je l'ais toujours ... ça roule en combien là haut ?? Philippe

C'est avec horreur que j'ai appris le décès de Bruno hier par des motards à qui je demandais de ses nouvelles... Je vous présente toute ma sympathie notamment à sa Maman, à Brigitte et à Océane, ainsi qu'à son épouse et à tous ses proches. Je travaille désormais chez Michel Petit. Amicalement Raymond et Alice

J'ai lu vos courriers à TF1 et à l'Union, je les trouve complètements justes,magnifiques et intelligents, vous a-t-on au moins répondu? J'ai eu cette chance de connaitre un peu Bruno et n'oublierai jamais son sourire, il est toujours là d'ailleurs, dans nos mémoires, et les regards qu'il a allumés brillent encore. Bonne journée, je vous embrasse. Alain Kubler

C'est avec plaisir et nostalgie queje decouvre et consulte votre sit... en tant qu'ancien pilote de la coupe kawasaki , je me rappel du dernier freinage a ledenon ou bruno fini 5 eme devant moi ( futur vainqueur de la coupe cet annee la) et champenois d'origine , vs comprendrez prq cela me touche au fond du coeur!! Merci pour ce petit voyage. Cordiale salutations. Dominique Pate

J’suis sur le cul. J’ne sais pas quoi dire, j’ai l’impression d’avoir perdu un morceau de mon passé.
ET MERDE…….ADIEU MON POTE mais promis dès que je vous rejoins on se tape une bonne
Bourre comme dans les années 80 sans chicane et en mégaphone et on se refait toutes les
Conneries insouciantes et délirantes qu’on se faisait pendant les saisons de promosport.
COURAGE à vous qui restez sans lui……….
DIDIER PERRIGAULT dit AXO pour ceux qui nous on fréquenté.

bonjour francis tout d abord felicitation pour ton site et le travail remarquable pour celui de bruno, j ai eu la chance de le connaitre sur les courses d endurance (etant amis avec bernard fourcadet) j aimerai si cela est possible me procurer le tee shirt noir avec les inscriptions vert fluo cordialement bernard molle

Votre site est fabuleux, et que dire de votre hommage à Bruno!!! Encore merci pour le plaisir que vous nous donnez! JP

Salut Bruno, Il n'y a pas de mot pour exprimer ce que j'ai ressenti quand j'ai appris l'horreur, pourquoi ? pourquoi toi ? Je ne t'ai pas rencontré sur un circuit mais sur le téléthon il y a quelques années, et puis par la suite sur un stand au Marathon de Reims. De toi beaucoup de choses me manquerons, ta gentillesse, ton sourire, ton dévouement pour les autres et pour les enfants en particulier. Et puis aujourd'hui mercredi je suis venue te rendre un dernier hommage, c'est vraiment là que j'ai pris conscience que c'était vrai, que l'on ne te verras plus. Alors ce soir mes pensées vont vers ceux qui restent, toutes mes condoléances à ton épouse et à ta fille. Au revoir Bruno et de là haut tu verras que l'on ne t'oublieras pas.
Mes collègues de l'Office de Tourisme de Reims qui te connaissaient se joignent à moi. Tchao Bruno.

salut bb en ne t oubliera jamais nous seront dimanche a Gueux pour ton hommage 
UN habitant de la rue de bezanne

je suis desolé comme pour vous comme pour moi. il avait des tré beau projet , je suis sinserement desolé pour se drame. Pour une chose je suis desolé pour sa famille ses potes et tous cordialement desolé. Thierry.

Cher Webmaster, Bruno nous l'avions vu en "vrai" pour la première fois il y a trois ans lors du Moto Tour 2003 dans la côte de Pévy. Aussi lorsque j'ai appris qu'était organisé un hommage à Bruno ce dimanche 25 à Gueux j'ai pensé que cela ferait une belle balade mais aussi me donnerais ainsi qu'à mon ami François l'occasion d'avoir une pensée pour ce grand pilote que fut Bruno.  Amicalement Obélix et François deux motards belges

ou peut ton acheter la casquette grise avec le trèfle a quatre feuille au non de Bruno Bonhuil ? que porte Bruno sur de nombreuse photos.. MERCI JE SUIS DE REIMS..

Bonjour Nono, c'est Durillon ! Après avoir perdu brutalement mon papa en 2005, Rachel Nicotte, Thierry Rogier, maintenant c'est toi Nono, cela fait beaucoup en une année ! Presque un an maintenant que tu es parti, les jours passent, les courses se succèdent et bientôt le Bol d'Or 2006 qui arrive. Quel bonheur de t'avoir connu, d'avoir partagé les courses (Circuits, dépassements, podiums), les fous rires, la chambre d'hôtel avec Quinquin, les stages motos, la vie tout simplement. Je tiens à te remercier pour tes conseils, ta sincérité, avec beaucoup d'admiration pour l'homme, sa motivation , son envie d'y arriver. Je pense bien fort à toi Nono David Morillon

 

Hommage du Team of Paris à Bruno BONHUIL.

Nous avons eu l'immense privilège d'avoir été le team de Bruno à Macao pour sa dernière course. C'est une lourde responsabilité que nous assumons avec respect et dignité envers sa famille, amis et partenaires.

En mai 2005, créer un team bleu/blanc/rouge pour courir à Macao était une aventure extraordinaire, un challenge impossible, un rêve de passionnés.

Puis Bruno nous a rejoint et grâce à lui, le rêve est devenu réalité: En 3 mois, le team s'est monté et a réuni autour de Bruno, des gens de tous horizons : des Français, bien sûr, mais aussi des Hongkongais, des Macanais, des Allemands, des Chinois, des Anglais, des Autrichiens, des Belges, des Portugais, des Espagnols, des Italiens, des Canadiens,…

Quand Bruno est arrivé le 13 novembre à HongKong pour la présentation officielle du team, tous les gens présents avaient l'impression de l'avoir toujours connu. Des dizaines de personnes l'ont fêté et en quelques heures, il est devenu notre ami. Il nous a dit combien il était surpris de notre accueil, combien il était heureux d'être parmi nous. Nous avons parlé de l'avenir du team et d'un projet " France " encore plus ambitieux. Il était Bruno l'entrepreneur, le passionné, l'homme de cœur grâce à qui les choses se réalisent.

Les jours suivants, à Macao pendant les essais, il était Bruno le sportif, le professionnel, amical avec le team, communicatif avec les sponsors, adorable avec tous. Les courts moments - trop courts moments - en sa compagnie pendant ces 2 jours d'essai, ont été si intense que les mots nous manquent aujourd'hui pour exprimer notre tristesse. Mais nous souhaitons partager les derniers souvenirs que nous avons de Bruno: son visage souriant, ses yeux pétillants, ses éclats de rire.

A ses amis et sa famille, soyez sûr qu'il était heureux d'être à Macao avec son team, heureux de piloter sa moto sur ce circuit, heureux d'être sur le paddock avec ses amis pilotes, heureux de vivre sa passion au maximum. Pour nous, c'est plus important que n'importe quelle victoire.

Luc Martinet et Olivier Pierson - Team of Paris

Bruno, je l'ai rencontré une fois, il y a 25 ans environ à Reims. J'avais RDV avec lui pour voir la 400 Kawa préparée promo qu'il vendait. Je me souviens d'un passionné, simple et sympa. Il était inconnu. Il est devenu un personnage de la course moto. Mais il n'a pas changé sa façon d'être. C'est si rare aujourd'hui. Salut l'artiste. Vincent, 21.

Bruno Bonhuil, je ne lui ai jamais parlé, mais je l’ai bien souvent croisé, à l’époque de la coupe kawa et promosports, même chose pour Rachel Nicotte en 350 TZ. On avait le même age, et j’ai pu le re-croiser quand le démon de midi m’a fait participer au dernier moto tour. Bruno, pour moi, c’est toute l’époque héroïque des pilotes français, des années 80, sans grands moyens, mais à la volonté et au talent inoxydables.
Après des dizaines de frayeurs ou gamelles diverses sans de trop grosses conséquences, on imagine quelquefois que la fatalité est passé à coté de nous sans s’arrêter. Malheureusement, elle se joue de nous avec perversité comme un chat d’une souris.
Je sais bien que le risque des circuits dits « naturels » ajoute au romantisme et à la légende de courses comme le tourist trophy, mais quand un ami, un être indispensable disparaît lors d’une de ces parties de roulette russe, la douleur irrémédiable devrait nous rappeler qu’il ne faut plus jamais rouler sur ces bandes de bitume bordées de rails, de poteaux, etc… Les pilotes se sont révoltés dans les années 70 pour ne plus avoir à risquer leur peau là dessus, et imposer la création de vrais circuits sécurisés. Pour Bruno, pour sa famille, pour tous les autres, n’oubliez jamais ! Hervé

Nous partageons votre peine pour un super mec, sympa, disponible, toujours près à donner un conseil, qui vivait à fond sa passion et nous la faisait partager sur tous les circuits lors des courses en endurance, mais aussi en dehors. Merci BRUNO je sais que tu vas nous manquer. 
De la part de la famille TANESIE: ERIC, SYLVIE, KEVIN et YOHAN et de l'équipe du TANESIE RACING TEAM Toutes nos condoléances à sa famille, ses amis

Ce jeudi matin un soleil froid mais pur s'est levé sur Reims pour encourager ses centaines de frères motards qui ont accompagné Bruno jusqu'à son dernier stand.... Le cortège était long,l'église comble,les yeux rougis...je n'ai pu croire à cette triste réalité qu'au passage du cercueil. Les membres du forum http://www.thruxtongarage.com se joignent à moi pour honorer la mémoire d' un grand homme et espérer que parmi tant d'autres notre témoignage pourra réduire la douleur de ses proches. Pascal (AY)

La vie est parfois injuste, elle nous enlève ce qu'il y a de meilleur. Ta passion, ta gentillesse et ton humilité vont nous manquer. Toutes mes condoléances à sa famille et à toi Lulu, bon courage, on pense trés fort à toi...
David Sciberras

je fais partie d'un grand nombre de pilotes qui ont roulés avec Bruno j'ai 45 ans aussi et je vis le même passion ,pas au même niveau mais avec la même conviction . Je te salue pour ta dernière course ..................
Gaétan Julie Richard et Louis DI PIETRO

J'en ai crié Ah ! non pas lui ! J'ai été très surpris et consterné, à empoigner les accoudoirs de mon fauteuil à la vue de cette terrible image aux infos de TF1. L'image était de trop, sachant que cette chaîne ne montre aucune image de nos frenchies victorieux durant l'année. Quel sera le point de vue de millions de téléspectateurs qui ne comprennent pas cette passion ! Je roule depuis 1977, en 1981 une conductrice étourdie = big crash, de la casse physique, mais big chance, réception au bout de 40 m sur un grillage de cité pavillonaire en bordure de nationale, Ste Gamelle m'a épargné, OUT moto durant cinq années. Je me suis accroché et la passion a été la plus forte. Depuis, je roule toujours, certes dans la douleur, mais toujours et encore toujours. Pour lui, j'étais un de ces milliers de spectateurs anonymes sur divers circuits, admiratif tant pour le pilote que pour l'homme qu'il était, unanimement reconnu par ses pairs. Il était un Globe Trotters de la moto, il a vécu sa passion jusqu'à son dernier souffle ou si je peux dire "sa dernière apnée" lorsqu'il "trajecte" avant ce choc terrible contre le rail de sécu.....!!!! merde, mène si Ph. MONNERET l'avait dissuadé de s'y rendre, où sont les protections gonflables des GP moto. Après LEGLATIN en mars 2004, j'y étais, les anonymes, Rachel NICOTTE (privée), maintenant Bruno la passion en paie le prix fort. Je présente toutes mes condoléances à sa famille. J'espère qu'il va s'amuser là-haut avec ses potes et ses héros d'antan. AU REVOIR et je serai à nouveau spectateur, un jour de l'autre côté du chemin. EDDY Béhémiste anonyme.

je suis stupefiée, je viens d apprendre cette tragique nouvelle BB etait quelqu un d exceptionnel, je l ai connu a l initiation a la moto de reims vital je suis profondement chagriné, les medias n ont meme pas fait un reportage -- stupefiant--- profond hommage--- sinceres condoléances --- grande tristesse Caroline

Un message de tristesse et de soutien pour sa famille, BRUNO va beaucoup manquer , mais pour sa mémoire, continuons à vivre pleinement nos choix et nos passions. très sincèrement jean-noel.bianco@wanadoo.fr

BB, Il y a 30 ans tu te faisais appeler "titi" c ce que ma mere me raconter quand elle parlais de toi tu etais un de c meilleurs amis et vous avez passer de tres bon moments avec toute la bande que vous etiez quand tu avais une quinzaine d'année et il y a une dizaine d'année quand je n'avais que 14ans tu mas transmis l'amour de la becane sans meme le savoir tu mas appris a conduire une moto pour la premiere fois et depuis ce temps la je reve de faire le parcours que tu a fais. Et voila il ya quelques jours on apprend ta mort au circuit de macau, a la maison c un choc, ma mere pleure un ami, et moi je pleure un homme qui etait un "mentor" pour moi . Mais je me dis que si tu devais choisir ta mort tu aurais choisis de mourrir sur une moto. Je me joins a ta fille ludivine a ta femme et toutes ta famille pour leur donner toutes mes condoleances, mais je voudrais leur dire quil ne faut pas laisser tomber il faut continuer ce que B B avais commencer pour que sa memoire sois toujours presente dans nos tetes. Bonnet Benjamin.

Salut Bruno, je te souhaite un bon dernier voyage, que tu sois accueillis si seulement... et que ceux qui t'accueillent sachent qui tu étais. Pas besoin d'être un de tes amis proche pour savoir. Rouler avec toi, venir te taquiner dans ton car au bol, parler 5 minutes par ci par là sur quelques années, m'auront permi de découvrir la gentillesse et la disponibilité sans grosse tête dont tu faisais preuve. Je souhaite bon courage à ta famille, sache que tu m'as souvent sevi d'exemple lors d'encadrement de jeunes pilotes, tu serviras encore, je te le promets. Amitiés, Bruce.

Tu n'étais pas mon frère mais tu fus mon beau-frère, beaucoup de souvenirs me reviennent. Que de tristesse en cette journée du 1 décembre, que de chagrin sur le visage de tes copains. Je pense tous les jours à ta famille et surtout à ma petite Lulu. DIDI

NOUS AVONS PERDU LE PLUS SYMPA...LE PLUS PRO...... ET LE PLUS PASSIONNER DES PILOTES... CA FOUS LES BOULES.......... ERIC PERROT...ERMAX / SILKOLENE...

juste un dernier salut a bruno, que j ai connu lors d une course en cross a st just . bruno toujours temeraire voualit essayer egalement le cross, et ce jour etait sympa car nous avons echanger nos sentiments sur nos deux sports, il etait abordable et toujours sympa, souriant et plaisant.. slt bruno Maxime

C'est toi qui, avec Stéphane (Le Grand comme tu disais), m'as appris la piste, les trajectoires et tout ce qui fait le plaisir de la moto sur piste. Au Vigeant, Calafat, Pau, Croix, les virages "cul sur la selle" de fin de stage des participants fatigués étaient acceuillis sourire en coin, car tu savais qu'on avait eu assez de plaisir. J'aimais beaucoup ton approche, chacun son niveau, progresser petit à petit mais progresser quand même. Pas besoin de super top matos pour se faire plaisir. Que dire alors des troisièmes mi-temps ou ta bonne humeur et ta simplicité faisait merveille à raconter tel ou tel souvenir de courses ou hors courses. Même quand il s'agissait de tout démonter pour retrouver les clés perdues dans le noir d'un circuit non éclairé, tu était là, simplement, mais à faire des photos quand même ;-) Merci Bruno, pour tout. Patrick Vander Eecken

Salut bruno hommage a toute ta famille et courage bruno Philippe

Verry sorry to hear about Bruno’s death, but I’m sure he and guys like Joey Dunlop, Steve Hislop, Michael Paquay, Yasu Nagai and all the others are still bashing fairings and swapping paint somewhere up there!
Jan Burssens, Belgium.

toi bruno qui a toujour piloté pour ta passion toi qui a été un grand champion tu nous a quitté dans ce que tu aime mai en laissant la plus belle chose que tu a construit ta famille leur coeur pleurs mai leurs pensé son dans leur tete a jamais ils sont fière de toi et nous aussi en revoir grand motard qui vas nous manqué sapbike 
(aurelien blanc un grand fan)

sa fait mal, j'ai 22ans je roule depuis 4 ans en moto mais comment ne pas avoir entendu parler de la légence bruno Bonhuil un homme simple et amoureux de la moto. j'ai eu l'occasion de la voir au circuit carol et au bol d'or c'été un homme accesible et bon et gentil il prenait le temps de parler avec nous. il va nous manquer mais on ne l'oubliera jamais courage a la famille et n'oublier pas que c'été un grand homme et un exemple pour moi Brigitte

toutes mes condoleances a toute sa famille bruno rstera dans l'histoire des pilotes moto jean

Les motards Québécois s’associent à leurs cousins Français pour présenter leurs plus sincères condoléances. Nos pensées vont vers la famille et les amis proches. Courage à tous… Erwan Davisseau, Montreal

Toutes mes condoléances à la famille...... Au revoir Bruno, le monde de la moto a perdu un grand homme. Richard, un ami de Sam C.

Bruno est parti pour d'autres horizons. C'est le coeur gros, avec une immense tristesse que je viens adresser mes sincères condoléances à toute sa famille, particulièrement à sa femme Nathalie et à sa fille Ludivine... ainsi que mes sentiments de profonde sympathie.
Je l'avais juste rencontré lors de son passage près de chez moi à l'occasion du Moto Tour. J'avais trouvé une homme simple, sympa, gentil et accessible. Il manquera beaucoup. Amitiès Eric Michem

tous mes hommages à la famille, un grand motard qui restera dans notre coeur .La moto française a perdu un grand Monsieur connu pour son professionalisme, sa gentillesse et son éternel sourire . Au revoir Bruno Eric

certaines personnes sont brillantes, tres peu rayonnent. Bruno etaient de celles là. De celles qui transforment une journée grise en souvenir inoubliable. De celles qui ne partent jamais vraiment. Amitiés Pierre Expat en Suisse

dans nos coeur tu restera grave a tout jamais, pas un jours sans toi ont ne passera, tu sera toujours avec nous ou que tu sois, dur de dire que l'ont ne te verra plus mes dans nos mémoires au plus profond tu y sera, si tu nous entend de la ou tu es n'oublier pas que tout le monde t'aime . bye bye BRUNO nicolas .V

Pour ceux qui n¹ont pas eu la chance de le côtoyer, Bruno, c¹était la détermination, l¹amabilité, la disponibilité à tout instant quoi qu¹il arrive et avec un sourire indéboulonnable... Bruno est arrivé dans la compétition avec un mental de champion, ses propos m¹avait étonné venant d¹un débutant, même le crash de 1989 n¹a pu entamer sa combativité. Un pilote "homme orchestre", doté d¹une énergie sans limite, et d¹une grande fidélité en amitié. J¹ai en mémoire sa victoire dédiée à Gérard Beguinot -lui aussi parti trop tôt- sur le podium de la Super Roadster Cup lors du dernier Bol d¹Or. Pendant ces 26 ans ou nous avons partagés cette même passion, j¹ai pu apprécier le pilote qui se constituera un palmarès éloquent à force de pugnacité, mais j¹aime encore plus le personnage particulièrement humain et attachant, et d¹une grande sensibilité à notre égard. Il avait beaucoup de chose à nous montrer, à enseigner, notamment pour les jeunes, ou il devrait être un véritable exemple, une référence. Toute notre chaleur à Ludivine, Nathalie, Brigitte, Océane, ses parents et ses très nombreux amis. 
Marie Annick et Gérard DELIO/PHOTOPRESS

Que dire,je t ai rencontrer au stage dafy moto,et a l heure d aujourd hui ,je n ai pas de meilleur souvenirque d avoir put connaitre un champion de ta trempe,et d une gentillesse extreme,ainsi que ton collegue hacquin j avais deja fait un courrier pour vous remercier de ce stage et qu elle fut ma joie de voir des champions aussi abordable aussi proche de simple motard tes conseils seront graver dans ma memoire a vie,et j ai le bonheur d avoir en souvenir cette photo du mas du clos a tes cote aujourd hui j ai les boules et le jours ou j ai ouvert moto revue sera un des pires jours de ma vie mes pensees vont a ta femme a ta fille a ton collegue hacquin ainsi qu a tous ceux qui t on cotoyer et j espere qu on se reveras au paradis des motard salut au champion et l homme humble que tu etais et que tu resteras Fabrice Barattero

Bonjour, Je me joins à tous ceux qui souffrent de la disparition de Bruno. 
Ami d'enfance de Louis Monin, disparu en août 2003, j'avais retrouvé dans ses archives moto qu'il avait prété une moto à Bruno pour les grands prix 1987. Pour que leur souvenir demeure, j'ai mis en ligne ces photos sur www.louismonin.com . Bien amicalement. Bertrand Gallot

Vraiment une sale année pour la moto française. Bruno fait partie de ces passionnés pour qui la moto est un mode de vie et une manière de s'épanouir. A travers ses actions (compétitions, école de pilotage) il a transmis son savoir et sa bonne humeur .Le bol d'or 93 gagné ensemble restera un moment fort d'amitié et de complicité. Etant éloigné de France, je n'ai pu assister à son dernier voyage et je transmet toutes mes condoléances à la famille. Sa mémoire vivra encore longtemps pour ceux qui l'ont cotoyé. Dominique Sarron

Je viens de lire la triste nouvelle,j'en garde de bons souvenirs, l'ayant eu comme moniteur lors des journées K 2004 à Magny-Cours, mes condoléances à ses amis,ses proches et toute sa Famille . la vie continue,Bon Courage Amicalement, Steph.

Je ne le connaissais uniquement à travers les médias spécialisés et son site exceptionnel bourré d' informations, de documents et vidéos sur les années 70. Cela fait 27 ans que je roule et c'est cette époque qui m'a fait aimer la moto. Je suis complètement bouleversé, traumatisé en apprenant cette triste nouvelle. Je l'aimais sans même l'avoir jamais vu ou entendu, comme l'être humain est difficile à comprendre. Que personne ne vienne me parler de justice ni de croyance envers qui que soit, quand on laisse partir un type comme lui et que l'on voit le nombre d' en.......és qui finissent vieillards. J'aurai tant aimé le rencontrer et discuter avec lui. Un jour peut être, la haut . Fabrice C

Bonsoir, Je me permet de vous saluer, je ne connaissais pas bien Bruno, nous n'avons été qu'adversaire lors des grandes épreuves d'endurance que sont les 24 heures du Mans et le dernier Bol d'Or. Cette saison 2005 fut si noir que cela m'a fait réfléchir. En fin d'année, mon team m'a proposé un guidon pour la totalité du championnat du monde d'endurance. Le rêve de toute ma vie était enfin a ma porté ! J'ai décliné la proposition et raccroché mon cuir, pour faire un enfant à la femme que j'aime. Je vous adresse par ce mail toute ma force pour surmonter cette épreuve. Désole de vous avoir déranger mais il fallait que je le dise. Amicalement JC Perrin

bonhuil,bonhuil.............bonhuil?????? mais qu'est ce qu'il fait sur ma liste celui-la?????? il avait plein de projets formidable,une tel energie à devorer la vie,un tel besoin de la defier.je pense à sa famille,à ces amis,à tous ceux avec qui il partagais tellement et j'me dis qu'etre la mort,parfois,ça fait vraiment chier!!!!!!

Aucun mot n'est assez fort pour exprimer cette tristesse qui nous atteint tous... Toute ma sympathie à Nathalie son épouse et à Ludivine sa fille. Au revoir Bruno Alex T.

je voulait juste rendre hommage a un grand pilote ...bruno tu va nous manquer maintenant tu est avec max , sa va pa etre triste la haut ... adieu . Mes condoléances a la famille et amis team CRAZYSTUNT85

On ne devrait pas mourir par sa passion, c'est vraiment idiot. Il en a vécu, c'est ce qu'il voulait, il en a certainement bien profité. Courrage. Une pensée pour lui. PHILIPPE

bonjour en ce triste jour je viens d'apprendre la mort de bruno bonhuil,un monsieur un vrai du monde de la moto.j'en ais parlé à de jeunes motards qui ne conaissaient pas ou peut cet homme avec un grand H.il serais utile de demander a la presse moto de lui consacrer un hors series unique.Je suis vraiment peiné de savoir cette nouvelle,on dit toujours les meilleurs parte trop tot,bruno t vraiment parti trop tot il y avait baeucoup de jeune pilote qui avait besoin de tes conseilspour leur apprendre l'esprit du motard.Tu nous manqueras.A tout ces proches je vous presente toute mes sincereset profonde condoléence.nando91gsxr

BRUNO BONHUIL, B - B : C est un grand champion, un ami que nous venons de perdre ..... 
Les membres de Rofidal Polyester et Rofidal Optique s'associent dans leur peine et la douleur qui atteint sa famille et ses proches

Salut Bruno, Tu ne me connais pas pourtant je me rappelle de toi car un jour de 1982 ou 1981 je sais plus, tu m'as fait du vent avec une Kawa 4t et moi je tournais en TZ !!!! Je te salue et pense à ceux et celles qui restent, Tu es mort en champion, Bon vent Salutations Jean René MARMELAT

Bonsoir, nous sommes le 24 décembre 2005 à 23h et quelques. Je pense très fort à toi Lulu, à ta petite femme et à toute ta famille Bruno. Tu restes pour toujours graver dans mon coeur et dans mes souvenirs comme ton petit trèfle que tu avais sur ton coeur. Je te fais encore des millions de bisous BB Speednenette

L'annonce de la mort d'un grand est toujours dure à avaler. BB, c'était aussi les initiales d'une locomotive. On peut dire que bruno les portait bien, car dans son domaine, il a été un formidable moteur, qui a entraîné derrière lui, une foule immense de passionnés, jeunes où moins jeunes. La constance de ta bonne humeur , quelques soient les circonstances font de toi un des grands du monde du deux roues. Bruno.... Tu vas manquer à beaucoup de gens. Je présente toutes mes condoléances à sa famille, à ses amis, à ses proches et à tous les motards qui viennent de perdre un être cher en la personne de Bruno. Laurent de Neufchâtel en Bray

A toute la famille, mes plus sincères condoléances. Ciao Bruno! 
Elena Lamperti - Triumph Rider - Bergame, Italie

Nous avons connu Bruno en juin 2000 sur l’ISLE de MAN, 10 jours merveilleux. Nous nous souvenons de chacun de ses passages ou il nous saluait de la main, du plaisir à le regarder piloter et tout particulièrement de l’Apéro Français ou nous l’avons côtoyé. Ce fut un moment privilégié d’échanges chaleureux, de modestie, de gentillesse et de photos…. Adieu Bruno, nous sommes très triste, tu vas nous manquer. Toutes nos condoléances à sa famille.
Jacqueline et Jean-Louis

Rachel en aout toi maintenant faut que l'on vous envoie des brelles ou il y ce qu'il faut pour arsouiller là haut . Tu manqueras a beaucoup mais comme tu l'aurais dit toi même : vaux mieux vivre 45 ans intensément que 70 a se faire chier ......... @ + de toute façon 

from italy,,,,,,,ciao , Bruno !!!!

Je ne voulais pas écrire et puis finalement ... C'est sur une chanson d'Elvis que je te rends hommage, le King pour le King. On s'est croisé au Triumph National Day de cette année, le plus beau jour de ma vie : un baptème de trois tours de piste inoubliables, depuis je ne souhaitais qu'une chose : suivre un stage moto avec toi comme instructeur ... Ce sera donc sans toi, mais je garderai précisieusement en souvenir cette joie de vivre, qui te caractérisait et ce porte-clé, qui suivra ma sportive sur les pistes. Toutes mes pensées à ta Famille ... E.

Pourquoi j'ai les yeux embrumés derrière ma visière en pensant à toi, à Pons, à Léon, à Rougerie...
il me reste vos autographes et il faut s'en contenter. Tu as les a rejoint au paradis des motards et sûr que les bastons continuent. Les médias ont à peine parlé de ta disparition en course....ils sont trop jeunes. Nous, les plus anciens, on ne oubliera pas. Sincères condoléances à sa famille Adieu Champion Jean Yves

un anonyme qui suit les passions de ces gladiateurs qui me font tellement réver mais malheureusement quelques fois ces rêves deviennent cauchemars!! recevez ce cri de tendresse et de symphatie respect à cet homme qui a rejoint les circuits éternels pensées du coeur à tous jean-louis-ruzzon@wanadoo.fr

"On ne peut-être rien que parmis des milliers!", pas lui... christophe

sinceres condoléances a la famille, mon ami a cotoyer Bruno et cette tragédie l'a profondément ému, de sa part et de la mienne sa concubine) nous lui souhaitons un bon voyage dans l'au dela, nous pensons tres fort a toi.... a un gars tres simple, tres gentil, nous ne t'oulblierons jamais... Collin 

Sur le coup, je ne l'ai pas crû, et pourtant je savais à quel point Bruno s'investissait à fond dans toutes les épreuves, même les plus dangereuses, auxquelles il participait. Nous avions dû nous rencontrer en 1979 sur le championnat Promosport, puisque je couvrais ces épreuves pour le compte de Moto-Revue, où j'étais journaliste, à l'époque, et je pilotais un peu, juste pour le plaisir, notamment au Bol d'Argent 79 et 80, avec mon frère Gilbert. L'honnêteté, la sensibilité, la franchise et bien sûr, le talent et la rapidité de Bruno m'avaient séduit. Je me suis éloigné, un peu, du monde de la moto en 1981, pour me tourner vers l'automobile, puis le Dakar, la radio et la télé, mais j'ai toujours gardé un œil sur les performances de quelques "vieux potes du début" et Bruno était de ceux-là. Malgré les chutes, les blessures,...et l'âge, (j'ai 52 ans, et je continue à faire de la moto tous les jours, donc ça conserve!), il gardait la même attaque, la preuve, Le Mans 91 et le titre de Champion du Monde par la suite ! J'ai rendu hommage à Bruno dans mon émission MOTORS, en direct sur RMC, le 20 novembre depuis Val Thorens, où j'ai appris la terrible nouvelle. Il avait choisi de vivre à fond, de choisir sa vie, de choisir sa mort...même si c'est toujours beaucoup trop tôt pour nous, qui restons. Courage et affection à sa famille, sa compagne, sa fille. Jean-Luc
Jean-Luc ROY Président MOTORS TV

Sirvan estas fotos como homenaje a ese gran piloto Bruno Bonhuil. Descansa en paz amigo. Juan Puigvi

nous souhaitons force et encore courage en cette nouvelle année à toute la famille de TITI, nous pensons bien fort a eux , notre coeur leur est toujours grand ouvert. meilleurs voeux, a tous et a toutes . PAPAT et LOLO MISSA. 

salut l artiste. MERCI tu vas me manquer. praline belgique

Adieu CHAMPION, tu vas nous manquer. Sincère condoléances a toute la famille. 
Caroline et Bruno "NATIONAL MOTOS"

Bonjour, En cette fin d'année, nous préparons activement la saison de Bruno Destoop sur Voxan. Bien que marié à la belle Karine, et papa de deux adorables têtes blondes, il ne peut s'empecher de continuer cette passion si dévorante. Parcequ'il nous a donné une belle leçon de vie; Parcequ'il fut un exemple de courage et de persévérance pour nous tous, mais aussi un véritable ami pour Bruno Destoop; C'est avec une pensée toute particulière pour Bruno B. que nous nous apprêtons à débuter la saison 2006.
Que chaque jour une personne envoie un message de réconfort, c'est ce que nous avions tous promis ce 1er Décembre 2005; A l'aube du nouvel An, je vous adresse à mon tour tous mes voeux de courage mais aussi de bonheur pour cette nouvelle année. Bien à Vous, Florence GILLOT. htpp://www.bruno-destoop.fr.st

J'ai eu la chance de croiser la route de Brunon Bonhuil durant quelques jours, au printemps 1998, lors d'une formation au CREPS de Reims. Malgré sa notoriété et son palmarès, il s'était montré d'une grande gentillesse et d'une grande disponibilité envers tous les autres élève, avec toujours le sourire au coin des lèvres. Un champion s'en est allé, mais c'est surtout un mec bien qui nous a quittés. Philippe

Gérard pilote Protwin n°45 et tous les participants du challenge sont aveC vous pour cette douloureuse épreuve . Gérard

Bonsoir, C´est par un hasard d´internet que je viens d ápprendre aujourd ´hui le décés de Bruno Bonhuil. Je tiens á présenter toutes mes condoléances á sa famille,d´avoir du courage,leur dire que je garde de trés bons souvenirs de Bruno aux travers des circuits,aux départs des courses que ce soit en coupe kawa,au bol d´or et meme ici en Finlande á Imatra,dur trés dur . Sincéres condoléances Gerard Mariaud 

Bruno, j'aurai tellement aimé te connaître personnellement. Je t'ai connu et suivi à travers Francis qui me parlait de toi et me faisait partager la passion de la moto. C'est avec une tristesse immense que j'ai appris ton départ. Je pense à toi, ta famille, à Francis et sa famille ainsi qu'à ceux qui t'ont accompagné. François, de Nantes (44)

j'ai appris recemment la mort de bruno car je ne suis plus enfrance depuis 14 ans.je suis de reims et bruno venait dans le bar ou nous venions boire le cafe dans les annees 75 discuter de nos performances sur les routes de la marne et surtout la montagne de reims .Bruno arrivais avec sa 125 suzuki et frenais avec le frein avant et nous fesait un wheelie en repartant.Toujours a deconner et souriant .helas je suis parti de reims et perdu contact J'ai appris plus tard que bruno etais champion du monde d'endurance et avoir gagner plusieurs competitions. je suis bien triste de sa mort et presenter mes condoleances a sa famille et sa femme. sylvain trubert

Bonjour les motards du Forum FreeBiker.net se joignent à la famille et a ses amis dans leur douleur http://www.freebiker.net/php/phpBB2/viewtopic.php?t=942&sid=9f27bcc88f40b9daddb74be0a62daab6
Pascal TILLIEZ www.freebiker.net

je viens moi aussi dapprendre la disparition de bb quelle domage je naurai pas eu la chance ni lopportunité de le connaitre ou de le rencontré cest donc pour ca qe je lui rend hommage vu les choses quil a réalisé c'etait un grand un tres grand bonhomme de la moto francaise julien melun77

Bruno, on ne se croisait plus depuis que j'ai arrêté mais s'il y a une personne qui est resté dans ma mémoire depuis tout ce temps c'était bien toi, ton humour, ta pêche, ta joie de vivre bref tout ton être. J'imagine que, où que tu sois, tu as remonté le niveau général, ici on a perdu un Grand Personnage comme il en existe peu. Au revoir Bruno. Tous mes hommages à sa famille... Maiz Eric Maizeret

j'ai connu bruno Bonhuil à l'hopital en service de traumato de reims j'étais étudiant en medecine et il venait de se faire opérer ( cela remonte à quelques années ) je viens d'apprendre son décès en lisant le vri de février 2006 cela m'attriste car c'était un homme bien ,souriant et endurant je l'apercevais quelquefois vers la place maurice utrillo je ne le verrai plus c'est triste et con j'aime pas la moto mais j'aimais bien bruno bonhuil désolé pour ce retard de réaction mais je voulais vraiment écrire un petit mot il y a des fois ou la mort est vraiment vraiment vraiment une putain de saloperie de sacré trou noir et ça fait mal de regarder les gens tomber dedans Frédérique

Bruno j'ai été choqué en regardant le journal tv et apprendre ton départ. je t'ai connu sur les circuit à la fin des années 80 sur les circuits d'open, je garde le souvenir de ta gentillesse... Dominique le sauce 
( dominiquels@yahoo.fr)

Ma façon de rendre hommage à Bruno, est de prendre ma 900SS et d'aller tourner au Mas du Clos cet été. Je ne trouve pas grand chose à dire mais il faut que je le fasse! Alors merci de me faire parvenir le planning des stages et des journées Open, car il faut que ça roule, que ça continu Et à 50 balais je vais tout faire pour les soigner mes trajectoires, hein Bruno! Gilles

Je souhaite rendre hommage a Bruno car c'étais un pilote exceptionnel et avec un gran coeur, il a apporté beaucoup a notre sport et vivais pour cette passion...la course moto. Malheureusement celle-ci l'a emporté mais il resteras pour lomptem dans nos coeur, en tout cas en ce qui me concerne à partir de maintenant je penserais à toi Bruno dès que j'enfourcherai ma moto, repose en paix...... un motard aveyronnais de 20an en SV 650

Je ne t’eux connais pas, mais celas me fais toujours , de la peine ! salut à toi motar ou tu est maitenant,je sais que tu seras toujous la, a coté de nous , pour que nous ayons le gouts de la moto.

Bruno et moi nous avons grandi dans le même HLM à la fin des années 60 et début 70, dans la ZUP d'Orgeval. On avait 5 ans d'écart, mais on jouait avec la même bande de gamins. Je lui avais appris à faire du vélo (sans les petites roulettes), j'étais loin de me douter à l'époque que j'apprenais à pédaler à un futur grand champion de moto ! Et puis en grandissant nous avons quitté notre HLM pour diverses raisons (professionnelles, familiales etc). On s'était un peu perdu de vue, mais mes parents me montraient toujours le journal quand on y parlait des courses de Bruno. Quelquefois on se rencontrait, soit au hasard dans REIMS, soit à l'occasion de manifestations diverses (Téléthon, Musée de l'automobile, Parc des expositions, etc). L'année dernière on s'était rencontré sur le stand "ville de Reims " du marathon. On prenait toujours le temps de discuter du passé. Ma famille et moi nous pensons à toi et à tes proches. Salut Champion Jean-Marc MASCRET

Merci Bruno, pour le rêve que tu m,a apporté dans ce monde ou les gents ne savent plus rêver,ou tout est fait pour nous diriger vers une normalisation de la vie correcte au regard des autres. Merci Bruno,pour le rêve que tu m,a apporté lors de ce printemps 2000 au TT,moi qui suis loin d'avoir ton talent Merci Bruno,même si je suis resté un inconnu discret et contemplatif de ta passion,tu restera dans mon esprit ,un ami freternel,un faiseur de rêve.
Avec l'espoir de te revoir un jour peu être,dans un autre temps,un autre lieu Salutation respectueuses à ta famille. Antoine.

Un des vrais pilotes qu'il m'a été donné de rencontrer, dispo , homme de coeur, pas de superflu, d'humeur égale.
J'ai roulé à Magny en Mars 2005 lors de ma course en promotion, lors d'une séance d'essai libre, Bruno m'a passé comme une balle , avec ses 2 pilotes chinois dérrière, il m'a impressionné !!! Salut à tous ses fans
Alain Saadoun 'promotion # 46

Je ne t’eux connais pas, mais celas me fais toujours , de la peine ! salut à toi motar ou tu est maitenant,je sais que tu seras toujous la, a coté de nous , pour  que nous ayons le gouts de la moto;

Bruno j'ai été choqué en regardant le journal tv et apprendre ton départ. je t'ai connu sur les circuit à la fin des années 80 sur les circuits d'open, je garde le souvenir de ta gentillesse... 
Dominique le sauce ( dominiquels@yahoo.fr)

je me decide a ecrire pour envoyer un petit mot en hommage a bruno que je voyais il y a longtemps en arriere partir avec son mercedes marquee roc de notre quartier croix rouge il etait le modele a suivre j ai suivi sa carriere depuis ma nouvelle region mais quelle soit l endroit ou la course que bruno disputais je le soutenais du fond du coeur les quelque remois du secteur avons tous ete profondement touchee pascal MVS et moi en tete et que dire de le facon que je l ai apris (tf1) sans commentaire je vous envoie mes sinceres condolence a toute votre famille 
francis remois exile a bormes les mimosas

Perte un amis motard c'est perde un frere de plus il y a 7 ans j'ai perdu un deu mes meilleurs pote que j'ai connu que 5 mois mais pour moi c'est comme tout t'une vie c'etait un petit frere la d'un motard peut au plus profoind de moi car j"e fait que de la moto je n'est pas de voiture je souhaite toute mes condole ence a sa famille il l'est parti sur l'est route v du paradis faire une grand vire. Gildas

Je me suis écarté du milieu de la compétition moto en France et j'apprends donc tardivement le décés de Bruno Bonhuil. Je l'ai croisé sur la piste à la fin des années 90, un modèle d'attaque et de régularité sur les courses d'endurance. Une immense peine m'envahit, c'est dans ces moments là que je deteste la moto. Sincères condoléances à toute la famille de Bruno. Guillaume Berthou (Team Gazafon)

Le dernier départ que j'ai pris avec BRUNO, c'était aussi mon dernier, après 27 années de courses. En effet, nous étions sur la première ligne, ce 31 août 2003, à SPA pour la mance belge de la SUPER ROADSTER CUP : Christophe LOUSTALET 4ème, Bertrand SEBILAU 3éme, toi,BRUNO en seconde position et moi, Philippe THOMAS en pôle. Au second tour, ma chute a stopée la course... un petit tour d'hélicoptère et 15 jours de coma plus tard, je suis revenu à la vie, en un seul morceau et sans trop de bobos visibles. Les années qui viennent de passer, ont été malheureuses pour de nombreux pilotes qui m'étaient proches et notemment sur cette première ligne de SPA, Bertrand SEBILEAU, est tombé sur la route, et s'est fait très très mal, et toi BRUNO, tu nous quittes à MACAO, de l'autre coté du MONDE. Je suis triste et je pense à ta famille, à tes nombreux amis avec qui je serais ce vendredi à REIMS pour te dire au revoir, car si j'ai faillis te précéder, je suis sûr de te retouver un de ces jours au paradis blanc, là ou tu dois de trouver aujourd'hui. Je pense à toi BRUNO;;;;;;; Philippe THOMAS, un passionné comme toi........

Tu etai un grand champion tu restera toujour dans nos coeur toutes nos condoléances à la famille de BB.Priscilla

J'ai eu un profond plaisir de tourner avec toi dans les années 80,j'étais de 60 et du meme mois et je garde un profond souvenir de rigolades innoubliables aux paddocks,nous venons de perdre un grand coeur du 2 roues et chapeau pour tous tes résultats représentatifs pour les équipes françaises.Condoléances à tous les membres de ta famille Patrick

J'ai ouvert une adresse mail pour centraliser vos hommages : hommagebb@bike70.com ... 

INTERNET REND HOMMAGE A BB

 

HAUT DE PAGE