VOS HOMMAGES (suite)

Pages 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18
19
- 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26

 

Salut titi, tu as été un de mes premiers copains avec Laurent, Brigitte, et les autres. Après de nombreuses années sans se voir, on s’était revu sur le moto tour. On avait même envisagé avec Laurent de se retrouver un jour tous ensemble comme avant. Aujourd’hui tu nous quittes avant l’heure et je ne pourrai même pas venir te saluer. Tu es et tu seras toujours un grand et sympathique TITI comme en 73 quand je t’ai connu. Bonne route titi.Toutes mes condoléances à ta mère, ludivine, Brigitte et ta femme……Pascal Cowez

Bruno, On ne s'est malheureusement pas assez côtoyé mais toujours apprécié. On a partagé une fois la même moto au Bol 87 et on s'est souvent tiré de bonnes bourres en 250 France et Grand Prix. Tes bonnes blagues vont nous manquer et c'est avec beaucoup de peine et une immense tristesse que j'écris ces quelques mots à ta femme, ta fille et toute ta famille. Je suis de tout coeur avec eux. Tchao Pilote! Jean-Louis GUIGNABODET

Commissaire sportif au parc fermé au MOTO TOUR en septembre j'ai eu la chance de cotoyer B B pendant une grande semaine de jour et de nuit selon les étapes .Si un prix de la gentillesse avait été décerné il l'aurait sans nul doute recu . De plus , c'était un grand champion . Avec mes amitiés motocyclistes JC POSTEC

Je n'oublierai pas l'homme qu'il était que ce soit sur la piste ou dans les paddoks.J'ai eu l'occasion de le faire rouler a Suzuka avec JP Jeandat,et cela avait été pour moi une très grande expérience dans ma vie de mecanicien.Et bien d'autre chose que nous avons vécu ensemble.Je ne t'oublierai jamais.A bientot la haut ou j'espère que tu me reprendra comme mecano.Tchao bruno... Le skin.

Bruno que dire de ta disparition si ce n'est que tu me manqueras à tout jamais. Grâce à toi j'ai réussis à réaliser mon rêve, devenir un professionnel de la course, j'ai commencé à tes cotés et tu ma guidé jusqu'à ce que je suis. Je ne saurais jamais assez t'en remercier. Ta bonne humeur et ta joie de vivre seront maintenant difficiles à combler. Bruno on t'aimait et on t'aimera toujours. Je me joins à mes collègues de travail dans la douleur qui envahie ta famille et tes proches. Adieu Tony Devaux ton mécanicien et ami

Merde Bruno, tu pars changer de monde comme ça sans nous prévenir ... Je ne te connaissais pas personnellement, mais si il y a un pilote moto que j'avais envie de rencontrer, c'était bien toi. Mais pas question de remettre en cause ces épreuves dangereuses que tu aimais. Tu étais assez grand pour savoir ce que tu faisais. Que tes proches sachent qu'il y a des anonymes, ici ou là, qui t'aimaient aussi, pour ce que tu étais. Je pense à eux, maintenant que tu es parti jouer avec les anges. Salut ! Didier

Un grand monsieur s'en va !!! sa passion l'a pris et il part au gidon de sa plus belle bécane...Bravo Bruno et encore merci pour ta gentillesse...nous ne t'oublierons jamais...les circuits non plus...Color Bowl 51

Bonjour à la famille de BRUNO. 
BRUNO est un membre de la FAMILLE SUZUKI.
Sa disparition nous attriste sincèrement.
Le monde de la moto a besoin de garçons comme BRUNO.
Il était la joie de vivre, la persévérance et la compétence, c'est une sorte de CHEVALIER DES TEMPS MODERNES, chevalier de la moto, CHAMPION DU MONDE des globe trotters de la compétition moto.
En cette période où tant de jeunes et de gens cherchent leur voie ou des repères, BRUNO est un exemple de quelqu'un qui savait vivre simplement, à fond et de façon altruiste.
En ces moments difficiles vous pleurez (nous aussi) la disparition de BRUNO. Mais vous pouvez être fiers de lui, fiers de l'avoir accompagné pour vivre sa passion et de lui avoir permis de faire tout cela. Il a bien vécu, il en était conscient.
Il était d'un extrême courage, il surmontait les obstacles en les toisant avec dérision, aussi soyons dignes de lui dans ces moments si éprouvants.
Bon courage et sincères condoléances.
François ETTERLE / SUZUKI FRANCE - SUZUKI FAMILY

Bonjour, J'étais à Macao, avant tout pour suivre les autos, mais je venais de rencontrer Benoît Dausse et j'admirais du bord de piste les efforts desmotards quand les mauvaises nouvelles nous sont parvenues. Je vous fais part de ma tristesse, et de mon respect pour la mémoire d'un grand pilote.
Romain Didier Kart mag / future racing commm futureracing@yahoo.fr

a toute la famille, aux proches et aux amis de Bruno Bonhuil : Sincères condoléances et bon courage pour affronter ce deuil si soudain fan de BB depuis de nombreuses années, j'aurai une pensée très émue pour lui aujourd'hui
sportivement
jvincent@cosimo.mc

Voilà  ce week-end, j'ouvre mon Moto-Revue en retard, et  l'horreur, je reste figé, ayant le sentiment qu'on vient de m'enlever quelque chose de pure, qui faisait depuis quelques temps partie de moi.
Je ne suis qu'un tout petit poireau qui s'évertue à essayer de piloter et qui ne fait pas partie du monde de la moto de compétition professionnelle, mais un petit poireau qui a eu l'extrême plaisir de participer à une journée circuit organisée par Moto-Revue au Mas du Clos et qui a donc eu l'honneur de rencontrer un pilote émérite : Bruno.
Bruno, tu m'a impressionné par ton ouverture et ta disponibilité envers nous : de simples motards de tous les jours qui s'essayaient à la danse sur circuit. Je ne t'ai donc côtoyé qu'une seule et unique journée mais tu m'as purement et simplement subjugué dans ta manière d'être envers ceux qui ne t'arrivaient même pas à la cheville, et ton art de toujours mêler humour et sérieux pour me (nous) aider à palper l'impalpable que tu connaissais si bien : ta passion, notre passion.
Voilà, Bruno, tu es parti et je te rends ici hommage, en espérant de toutes mes forces arriver à être quelqu'un de bien comme tu l'as si bien été. Avec tout mon soutien à sa famille.
Thierry Terzano et son VTR d'Annecy.

Je viens de rentrée en France, Sandra ma mie au courant aussitôt je crois que je ne voulais pas y croire au fond de moi ? J'ai eux la chance de rentrer dans le grand monde si on peut dire de la moto avec toi et momo comme coéquipier, on ne peut pas raconter tout ce que l'on a fait ensemble, pour moi t'auras toujours une place dans ma tête, meme si je pense on fond de moi que tu est partie de la plus belle façon pour nous. Mais pourquoi si tôt??? tu aurais pu attendre 30 ans encore. Pardon Nathalie , Lulu j'étais son riri et je n'arrive pas à écrire tellement ça fait mal RIRI (Juan Eric Gomez)

Salut mon Nono, moi je ne fais pas partie de la famille des motards, mais de la famille des stepers. Eh oui, Nono, ne faisait pas que de la moto, mais aussi il venait prendre des cours de fitness à Olympic Form à Tinqueux et moi, Fany, j'étais sa prof ainsi que Véro,j'en étais très fier! On en a fait des tas, de cours ensemble. Si il était sur Reims une soirée entre deux déplacements, il ne manquait pas de venir nous voir à la salle pour se faire un peu de mal, pour garder la patate, mais aussi pour nous faire plaisir, car dès qu'on le voyait, c'était une grosse bouffée d'oxygène que l'on prennait! Dommage, une soirée était sur le point de se préparer à ton retour de Macau, mais tu es parti, tu nous a quitté beaucoup trop vite, j'ai encore énormément de mal à imaginer que je ne te verrais plus devant moi à t'éclater sur ton step. Nono, tu es quelqu'un sur qui tout le monde peut prendre exemple, tu es très généreux par tes petits gestes ! au quotidien, par tes mots, mais aussi juste par tes sourires. Je t'envoie tout là-haut pleins de gros bisous, tu resteras à jamais gravé dans ma mémoire. Merci pour tout ce que tu m'as apporté. 
Nouche (il n'y a que toi qui m'apellait comme ça!)

Bonjour , J'ai appris avec tristesse par les infos le décès de Bruno . Bruno était passé à la Tour TOTAL de la Défense pour une séance de dédicaces à laquelle j'ai assisté ( poster moto du tour de france aux couleurs de ELAN ) . magnifique souvenir de Bruno . Je transmet à toute sa famille mes amitiées sincères et beaucoup de courage dans ces moments difficiles à supporter Didier
Didier Jaffredo Direction Compétition TOTAL

Messieurs, Commissaires de piste depuis 14 ans, nous sommes très affectés par le décès de Bruno. Nous le rencontrions sur les circuits et ne pouvons que témoigner de sa gentillesse, de son sourire et de sa disponibilité. A sa famille et au nom de tous nos amis commissaires, nous adressons toutes nos sincères condoléances. 
Michel et Bernadette

ciao bruno! ride on in heaven! we see you mit freundlichen Grüßen / with kind regards Peter Riznik

Je viens d'apprendre le décès de Bruno Bonhuil lors du Grand Prix Moto de Macao la semaine dernière...., je vous prie de transmettre toutes mes condoléances à sa famille et à la communauté française de Macao qui avait organisé son engagement dans la course. C'était un grand champion. Jean Lachaud (New York) 
Jean Lachaud, Conseiller, Assemblée des Français de l'Étranger

Ce que je retiens de nos brèves rencontres sur les circuits, c'est que la compétition n'a jamais empêché Bruno d'être disponible et souriant. Condoléances les plus sincères à sa famille. Courage Philippe du MANS

Pour moi tu resteras un model, est quel model. J’ai découvert la moto en te regardant de très près car j’ai grandi dans les années 80 90 dans le quartier de Reims où tu résidais. Et depuis chaque fois que je voyais des images de courses de motos je pense à toi. Et je penserai toujours à toi et ta famille. Tu étais un homme formidable. Mes sincères condoléances à ton épouse, ta famille et à ludivine. Pierre VAN EROM

voila titi,malheureusement tu es allé rejoindre ton copain pascal ( mon cher fils ..) vous aviez tous les deux cette passion de la moto..mais elle vous à emporté tous les deux,tout gamin tu partageais avec lui et la bande de la rue branly cette passion..mais maintenant toute ta famille souffre de cette séparation qui est si cruelle,cette immense peine ta maman va la vivre chaque jour ,comme moi, depuis sa disparition...mais tout n'est pas fini,avec pascal et les autres,vous allez vous retrouver et vous amuser,mais gardez un moment pour veiller et protéger ceux que vous avez aimé,,je te fais un gros bisou titi et à toute ta famille je présente mes trés sincéres condoléances et toute mon affection,en particulier à denise ta pauvre Maman et à ma bibi et à lulu. ton amie thésou 

J'ai attendu une semaine en espérant trouver les mots mais rien n'y fait je suis toujours sans voix ta bonne humeur nous manquera Sincères condoléances à ta Famille, à tes Proches, à tes Amis... Nicolas

Une semaine, une semaine déjà que mon telephone a sonné pour m'annoncer la nouvelle. J'y ai pas cru. Et puis il a re-sonné, des copains de Reims, Sergio du SERT... il faut se rendre à l'évidence... Je suis fort, comme tu disais "soit fort benj", j'explique aux autres que la course est ainsi qu'à l'époque du continental circus, les accidents mortels, c'était tous les week-end et qu'à force de tutoyer la limite, on la trouve. Je me dis que Macau, le TT, c'est des circuits de merde et puis je me rappelle tes yeux qui petillaient lorsque avec Titus et Pascal tu nous faisais découvrir l'ancien circuit de Brno en Tcheko, le grand Nurburgring...Tu aimais les courses sur les circuits modernes mais tu vibrais vraiment pour les circuits d'homme.
Tu es parti Bruno sans que je puisse te remercier à la hauteur de tout ce que tu as fait pour moi. Je te dois tellement. En 94, j'étais étudiant, je rêvais de découvrir le monde des GP, je suis venu te voir et tu m'as donné ma chance et quelle chance. Non seulement tu m'emmènes en GP mais tu m'ouvres également les portes du SERT en endurance. Je vis une année de rêve, j'apprends la compétition avec Toi, Pascal, Titus, Jean-Pierre et toute l'équipe du SERT. En 95, tu me refais confiance et je continue à forger mon expérience à tes côtés. En 96, je frappe à la porte de chez Tech 3, je viens de l'école Bonhuil et on m'ouvre les portes parce que l'on connait tes valeurs et ton professionnalisme. En 98, je frappe à la porte de Renault F1, Denis Chevrier ancien de la moto connait l'école Bonhuil et m'ouvre encore la porte. Je suis toujours en plein rêve, je fais des briefings avec Franck Willians et Patrick Head, avec Flavio Briatore ... Je touche le saint Graal de la compétition et tout ça grace à toi, parce que tu es généreux, tu aimes donner la chance aux jeunes. Grace à toi Bruno j'ai vécu neuf ans de pur bonheur en compétition, j'ai rencontré des gens merveilleux sur les circuits, sur Reims et puis comme si ce n'était pas assez j'ai rencontré ma femme Floriane lors d'une de tes soirées de fin de saison... Je m'étais juré de te rendre la pareille plus tard dans la vie lorsque tu en aurais besoin mais tu ne m'en as pas laissé le temps... Adieu Bruno et merci, merci, merci
Benjamin Bardiaux

Au revoir Champion ! Tu vas nous manquer .... 
Nous t'avons rencontré la première fois à Spa lorsque tu as couru les 24h de Liège avec JM. Mattioli et P. Monneret. C'était il y a plus d'une dizaine d'années. Depuis, nous t'avons suivi sur les circuits du Mans et de Spa et en Championnat de France. Nous nous arrangions toujours pour aller te voir dans le paddock et tu nous reconnaissais à chaque fois. Tu prenais toujours un peu de ton temps pour discuter avec nous. Les week-end sur les circuits ne seront plus jamais les mêmes sans toi !
Au revoir Champion ! On se retrouvera là-haut !!
Condoléances à toute ta famille
Lucette et Manu - Troyes (motards depuis 1969)

Adieu BRUNO , 2 mots qui ne vont vraiment pas bien ensemble , toi dont je n' ai que des souvenirs de franche rigolade comme lorsque en 94 dans les box de Mugello tu nous faisais voir ton album photo du début de saison... Alors, ce soir quand je vois au mur de ma chambre ta photo sur la ROC et celle de Rachel sur un podium espagnol, je me dis que l' année 2005 finit vraiment trop mal . A Ludivine , à tous tes proches , toute mon affection ...courage .Christian Coueille

bonjour, c 'etait tres dur d'apprendre une triste nouvelle comme ca.Toutes mes condoléances à sa famille et à ses amis.Adieu bruno... Jan Vanlerberghe (Anvers Belgique)

SUITE

J'ai ouvert une adresse mail pour centraliser vos hommages : hommagebb@bike70.com ... 

INTERNET REND HOMMAGE A BB

 

HAUT DE PAGE