VOS HOMMAGES (suite)

Pages 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18
19
- 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26

 

Pour Ludivine BONHUIL, Un message de solidarité. Je travaille aujourd'hui pour le mouvement sportif marnais. C'est ainsi que j'ai appris la nouvelle. Je voulais juste te dire, qu'ayant ton âge, je devine ta douleur. Je ne t'ai pas oublié, je t'assure mon soutien moral et ma peine pour ce qui t'arrive à toi et à ta famille. Je t'embrasse. Angélique BOITARD

je t'avais rencontré plusieurs fois sur les circuits, je n'était qu'un mécano dans une petite équipe de copains, et toi tu était un grand du monde de la moto et en plus simple et accessible. j'espére que ce que tu a donné à la moto restera, moi je garderais cette super image d'un vrai champion. à un de ces jour. Didier Hubert

Tchao Bruno, ta passion aura eu raison de toi jusqu'au bout. De la haut veille sur nous et sur tous tes pôtes motards. Sincères condolèances à toute ta famille. Une famille de Reims amateur de moto. S.

VERO et LILIANE sont avec vous dans la peine.Nous nous souviendrons de NONO comme d'un rayon de soleil. L'équipe de l'ex OLYMPIC FORM se joint à nous pour vous présenter leurs sincères condoléances.Toutes nos pensées vont vers ses proches. Vero Liliane.

Denise, Brigitte, Nathalie, Ludivine, nous partageons votre douleur. Bruno était votre fils, ton frère, ton mari, ton papa. C'était un champion... Notre Champion. Sa passion l'a emporté pour toujours loin de nous. Nous ne l'oublierons jamais. Reims Copie et toute son équipe www.reims-copie.fr

Pour moi, motard encore pasionné de pilotage sportif à 54 ans, tu représentais tout ce que j'admire chez un champion. A savoir une très grande capacité à rouler vite avec lucidité, en chutant rarement. Tu étais un exemple pour nous tous. Sincères condoléances. Roger, un motard champenois

Un petit message pour ce joindre a la douleur des proches de Bruno. Nous sommes une bande d'amis motards qui formons le "team orange mecanica" du puy de domes et avons rencontre Bruno lors des journees circuits organise au Mas du Clos par HB Performance. Des journees qui se deroulaient toujours avec convivialite et bonne ambiance. Nous perdons là un grand monsieur de la moto, toujours souriant, sympathique et toujours pret a transmettre sont savoir faire. C'est une nouvelle tres dure. La moto est un plaisir enorme mais parfois impardonnable... Salut a toi Bruno... Le Team Orange Mecanica.

Je joins ma voix au concert des regrets que suscite le départ de Bruno. Bien peu de choses pour ceux qui sont dans la peine. Juste un témoignage de sympathie et de reconnaissance. Vincent

J'ai pu faire connaissance avec Bruno par l'intermédiaire de mon fils, Samuel PELTIER, Journaliste à FRANCE 3 REIMS, aujourd'hui Rédacteur en Chef.
Mon fils avait l'occasion de l'avoir en direct à l'occasion, entre autres, d'une course en MALAISIE ou au JAPON. Car, étant très amis, Bruno ne manquait jamais de téléphoner de son lieu de course, pour donner ses impressions, qu'il ait gagné ou perdu.
Je me souviens l'avoir également rencontré quand Samuel et moi étions avec maman, laquelle me l'a rappelé la semaine dernière, que lorsque nous nous sommes vus, Bruno nous a embrassés tous les trois, y compris la mamie de Samuel.
Elle m'a même dit avoir pleuré quand elle a appris la nouvelle sur FRANCE 3 REIMS le Samedi 19 Novembre dernier.
En vous écrivant ces quelques lignes, j'ai les yeux remplis de larmes, et je vous adresse mes sincères condoléances.
Le monde de la moto est en deuil.
Bruno était un Grand Monsieur, qui est toujours resté fidèle à sa ville de REIMS, n'ayant pas pris la grosse tête, malgré sa notoriété.
Bruno, je n'oublierai pas tes beaux yeux bleus. Ta passion t'a conduit à la mort .... Dommage, tu avais encore beaucoup de choses à nous montrer, et à faire découvrir aux jeunes qui t'admiraient.
Pour nous qui t'avons connu, pour celles et ceux qui ne t'ont pas connu, tu nous manqueras à jamais. Et je ne manquerai pas d'aller te dire bonjour là où tu vas reposer désormais.
Bon courage à toute sa famille.
Je vous embrasse.
Claudine PELTIER

bonjour, quelle tristesse ce départ si prématuré d'un grand homme et d'un grand coureur avec une gentillesse énorme. je vous soutient au plus profond de moi et même si je ne connaissait pas personnellement Bruno je pense tout de même etre juste lorsque je dis que la France a perdu un de ses meilleurs hommes bon courage a vous tous Cédric Panier

Toutes mes condoléances à la femme et à la fille de monsieur Bonhuil. Courage à elles deux. Cordialement, 
Philippe Chefdor.

POUR TOI BRUNO ...nous ne pourrons oublier tous les moments passés en ta compagnie , avec JP et MARIE et tous les amis qui etait autour , quand nous avions la chance de partager des soirés formidable!.... que de bonheur pur nous tous ! Tu etais un petit homme , super, tendre , gentil ,souriant, généreux, un ami fidèle ... depuis des annés, nous avons eu cette joie , de te connaitre ! ta passion pour la moto et tes amis ... nous n'avons pas de mots ,pour le chagin de ton départ !..combien tu nous manqueras a tous mais nous ne t'oublierons jamais!...tu aimais venir chez JP ....combien tu vas manquer a tout ceux qui te suivait... je pense a toi JP a toi marie ,comme cela sera dure , sans BRUNO! ..tu aimais les retrouver et c'etait la fete pour nous tous , que de bon moments..... pour ton courage pour ton amities pour tout ! MERCI BRUNO....tu resteras dans notre coeurs a tous ...la petite famille 'du briolay' des 'bas champs '... de la sarthe.. toute nos excuses nous ne pourrons pas te suivre dans ton dernier voyage .bon courage a ta famille a tes amis . nous penserons beaucoup a vous tous et surtout a toi notre adorable champion ! nous nous retrouverons peu etre un jour...au revoir BUNO.... kiki ,jean mi et toute la famille...

Les membres de l'ASA Tinqueux (association sportive aquatintienne) ont appris avec infiniment de tristesse le décès de Bruno. Il avait, avec sa gentillesse habituelle, accepté d'être l'un des parrains de notre raid vélo au profit des enfants porteurs de leucodystrophies (ELA) en 2003. Avec une grande simplicité il était venu au départ d'un des entraînements. Il pensait faire un bout de route avec nous, mais il devait courir à Spa quelques jours plus tard et craignait que la sortie vélo ne lui occasionne une fatigue préjudiciable. Il s'était prêté à une séance photos et avait associé notre projet à son site internet. A cette occasion, nous avons rencontré un homme qui savait se rendre disponible pour autrui, à l'écoute des autres, et vivant sa passion en vrai professionnel. Nous nous associons à la peine de sa famille et de ses amis et nous espérons que chacun trouvera le courage nécessaire pour surmonter cette douloureuse épreuve. Olivier LIEVOUX pour l'ASA Tinqueux

Terrible nouvelle que d'apprendre le décès de Bruno et difficile à réaliser. Ces gens là, avec leur carrière sont normalement indestructibles. Mais cette fois la moto et la piste ont pris le dessus. C'est sur en faisant de la danse classique, on ne serait pas dans la peine aujourd'hui mais on se ferait chier et on vivrait sans émotion... et ça on ne peut pas. Alors on continue à vivre notre passion et notre plaisir à fond, c'est ce qui compte. J'ai du mal à imaginer que je ne verrai pas ton sourire aux journées K 2006 car c'est ce qui te caractérise le plus, le sourire et la bonne humeur. Tu as marqué le monde de la moto, tu es un vrai pro mais plutôt que d'évoquer tes qualités connues de tous, je préfère un clin d'oeil à tes défauts ... pas d'alcool et couché de bonne heure.. tout l'inverse de tes potes ces vieux briscards qui faisaient autant de bringues que de tours de moto. Continue de donner des leçons au paradis des motards... nous on t'oubliera pas .. Je présente mes sincères condoléances à sa famille et aussi beaucoup de courage. Salut Nono .. Patrick MACCIO

J' ai connu Bruno en 1988 pour monter ses conférences de presse sur Reims avant que Fred ne prenne le relais, c'était toujours dans la bonne humeur et la joie, avec son sourire qui ne le quittait jamais comme sa passion, à son contact un air de bonheur planait dans les bureaux de la com quand il nous rendait visite. Il avait le sens de la mise en scène pour ses motos avec toujours la petite touche d'humour qui passe bien, c'était le partenaire exemplaire pour Reims, toujours prêt à participer aux animations de sa ville (Rallye Monte-Carlo, Marathon ... et le dernier en date le Moto Tour). Bref, un grand champion au grand coeur, je présente mes très sincères condoléances à toute sa famille. Christine

Sincères condoléances à sa femme, sa fille ainsi que tout ceux qui l'ont aimé. Mari

Il me reste ta joie de vivre en souvenir, MERCI BRUNO pour ce que tu m'as apporté et pour ces moments passé ensemble sur les circuits. Tu vas me manquer, ma messagerie va me sembler bien vide sans tes petits coucous que tu m'envoyais de temps en temps, temoignage d'une vrai sincérité et honneteté. J'aimerais que ta fille Lulu, saches que je penses fort à elle en ces moments difficiles. Nicolas ...anciennement du SERT

Mes très sincères condoléances à toute la famille... le monde de la moto a perdu un champion qui savait partager sa passion, Philippe

Adieu Bruno. Croisé à plusieurs reprises sur les circuits ou ailleurs, nous avions énormément apprécié, outre tes performances, ta simplicité et ta disponibilité pour parler de notre passion. Toutes nos condoléances à ta famille et tes proches. Ne pouvant nous rendre à Reims jeudi, nos pensées seront bien évidemment pour vous. 
Yves et Sophie.

Je te connaissais par internet, je suis un motard anonyme, et, je lisais avec frénésie tous les mails te concernant. Notre communauté a perdu un ami mais nous ne t'oublieront jamais. Maintenant tu vas pouvoir te tirer la bourre la haut avec Patrick Pons, Michel Rougerie et les autres... Bon courage à ta famille, notre pensée et nos prières les accompagnent. Bernard DEVIENNE

Faut-il etre quelq'un de bien pour mourir? j' ai l'impression que oui.. la mort s'est trompée encore un fois regarde la en face et ne lui dit pas merci, dit lui simplement que tu vivras encore longtemps dans les pensées de plein de gens.
Que ton repos soit doux Bruno.
Jean Marc

salut le motard TT 2000, l'apéro des Français, les pilotes sont là sans esbrouffe, ils boivent un coup avec nous dans cette ambiance typiquement gauloise. Malgré le monde, malgré les solicitations, Bruno touves un instant pour chacun, un petit mot, un autographe, un sourire... Merci Serge

Plus de huit jours après sa disparition, je n'arrive toujours pas à croire, à comprendre et à admettre que Bruno n'est plus parmi nous. Ce vide ne pourra plus jamais être comblé tant sa personnalité était attachante même pour ceux qui, comme moi, ne le rencontraient que par épisodes.
Il m'avait fait découvrir le monde de la course motocycliste à la fin des années 70. Toujours prêt à faire partager sa passion et à améliorer la connaissance de tous les paramètres influençant la performance, il accordait aux relations humaines une grande importance. La perte de Gérard Béguinot, le concessionnaire Kawa de Moto 4 avait été, de ce fait, très cruelle et révélatrice de notre impuissance à évaluer la souffrance psychologique. A la suite de son accident au Grand Prix d'Allemagne, il avait travaillé sans relâche et avec une volonté exemplaire avant de retrouver le haut niveau. J'avais eu la chance, grâce à lui, de partager au sein de son équipe les moments forts d'une course en mondial Superbike à Magny-Cours, souvenir inoubliable d'une émotion que seules quelques circonstances permettent d'atteindre. Nous nous étions rencontrés au Mans en 2003 pour les 24 h et Madame Allaire, alors préfète de la Sarthe après avoir assumé les mêmes fonctions en Haute-Marne, avait salué avec beaucoup d'enthousiasme et de fierté le Champion du Monde d'Endurance Champ-ardennais.
Il intervenait avec pertinence et cohérence dans les programmes de prévention en rapport avec la sécurité routière, et en particulier la protection de la santé du motard. Son école de pilotage était une solution tout à fait intéressante, notamment pour les jeunes motards afin qu'ils développent des compétences de maîtrise de leur engin transférables sur la route dans des conditions limites. Donnant ainsi un sens nouveau à son engagement et préparant la suite de sa carrière, il avait commencé à travailler avec la Direction Régionale et Départementale de la Jeunesse et des Sports pour son dossier de validation des acquis de l'expérience.
Sa générosité, son goût pour les choses bien faites, son respect des autres et son écoute apportaient à chacun de nous des forces pour transformer nos horizons d'attente en horizons d'utopie et donner ainsi à la vie un sens qui lui échappe si souvent.
Les personnels de la Direction Régionale et Départementale de la Jeunese et des Sports de Champagne-Ardenne et de la Marne se joingnent à moi pour adresser à la famille de Bruno et à ses proches leurs condoléances les plus attristées à la suite de sa disparition. Jean-Luc GRILLON 

Le moto club de SOMMESOUS presente ses sinceres condoléances a sa famille et a ses proches.On a decouvert la nouvelle avec une énorme tristesse et injustice.Bon courage des Marnais.TITI et les autres DAVID

SUITE

 

J'ai ouvert une adresse mail pour centraliser vos hommages : hommagebb@bike70.com ... 

INTERNET REND HOMMAGE A BB

 

HAUT DE PAGE