EXPOSITION BRUNO BONHUIL

Les photos de l'inauguration de l'exposition et de la place Bruno Bonhuil cliquez

IMG_5684_mini.jpg IMG_5735_mini.jpg IMG_5815_mini.jpg

Exposition Bruno Bonhuil

sa carrière

Le 19 novembre 2005, Bruno Bonhuil, pilote moto de la Ville de Reims a trouvé la mort au Grand Prix de Macao. Sa disparition a causé un grand choc auprès de sa famille, de ses amis mais
également auprès de milliers d’anonymes bouleversés par son décès.

Depuis 1 an, les hommages se sont succédés. Au quotidien, les rémois et non seulement les motards arborent sur leurs motos, leurs casques, le trèfle vert porte-bonheur de Bruno.
Les messages amicaux d’hommage ont afflué de toutes parts et bien au-delà des frontières rémoises.  Ces témoignages ont révélé l’importante popularité dont bénéficiait Bruno. 

Un an après, l’association MTD (Motor Team Développement) créée par Bruno en 1983 a eu l’idée d’organiser une exposition relatant la carrière du Champion du Monde 2002.

Cette exposition qui se déroule à l’ancien Collège des Jésuites offre l’opportunité à tous ses admirateurs d’aller à sa « rencontre ». 

L’association a souhaité rassembler tout ce qui a fait la carrière de Bruno : Ses trophées, ses tenues de « scènes », des photos relatant ses plus belles épopées, des témoignages vidéos mais également l’évocation des années difficiles.

L’entrée de cette exposition est gratuite.
Ouvert tous les jours de 14h à 18h.

Présentation de l’exposition 

Le but de l’exposition est de reconstituer la carrière de Bruno : 

A l’entrée, quelques mots de Bruno évoquant lui-même sa passion et un panneau explicatif sur ses deux porte-bonheur : le trèfle et le chiffre 13. 

Ses années de galère. 

Son palmarès, ses motos, ses casques, ses combinaisons relatant ses plus belles victoires. Seront exposées : Suzuki 750 GSXR , vainqueur du Bol d’Or 1993 Yamaha Finacor, vainqueur des 24h du Mans 1991 Roc 500 Yamaha, Grand Prix 500cm3 Voxan, Moto tour 2005 Kawasaki Vainqueur de la Super Roadster Cup 2005 

Une salle consacrée à ses nombreux trophées, un mur d’images panoramique, sur ses nombreuses participations à des courses à travers le monde. 

La reconstitution d’une ambiance de course avec un stand : ravitaillement, mécanique (…). Une salle vidéo où seront diffusés des témoignages, des vidéos de ses courses (…).

L’autre Bruno Bonhuil : l’homme d’affaires 

Celui qui fut qualifié par le journal France Soir en avril 1994 de « le plus souriant des pilotes motos » avait d’autres cordes à son arc. 

Stages de pilotages : il communiquait sa passion et son savoir-faire du pilotage en toutes conditions. Il revêtait ainsi l’habit d’instructeur pour Kawasaki qui organise des journées K et pour une école belge. 

Mais, en 2004, Bruno a franchit le cap : il a monté sa propre école de pilotage, HB Performance en collaboration avec un autre motard Haquin, pilote du Championnat du Monde d’Endurance. 
Cette école est installée sur le circuit privé du Mas du Clos à Aubusson dans la Creuse.

 Magazine Moto Revue : Bruno participait occasionnellement à des essais motos, pneumatiques pour le magazine Moto-Revue. 

Consultant : très souvent il était sollicité pour commenter des Grands Prix comme sur Eurosport. ·

Activités au sein de l’écurie Zonghsen : Bruno est entré dans cette écurie à sa création en 1999. Depuis la fin de saison 2003, Bruno joue un rôle de régisseur en plus de piloter les motos de l’écurie. Concrètement, Bruno s’occupe entre autre de la gestion du Team pour les courses et il assurait la préparation technique des jeunes pilotes chinois du Team. 

Bruno était une véritable vedette en Chine ! 

"Ici, en Chine, beaucoup de gens parleront encore de toi pendant très longtemps. Tu y es très populaire, et la presse nationale t'a déjà consacré ses premières pages" Michel Marqueton, Team-Manager Zongshen 

Parole de Champion « Je vis toujours la course avec la même passion et une grande motivation pour gagner. Je m'entraîne toujours régulièrement pour garder la forme et je me prépare psychologiquement. Je n'ai besoin de personne, l'expérience acquise au long de cette carrière me permet d'appréhender toutes les situations et de m'y préparer. Je regrette juste (comme tous les sportifs) de ne pas avoir eu cette expérience quand j'étais plus jeune et plus fougueux ce qui m'aurait permis d'aller plus vite. Aujourd'hui je compense grâce à ma grande expérience dans ce sport. Mes objectifs sont toujours les mêmes à savoir donner toujours le maximum quelles que soient les conditions et avec les moyens dont je dispose. Je ne suis pas de nature à me plaindre et me contente de mon sort en essayant de tirer le meilleur parti de ce que je dispose. Gagner est ma motivation, être bon, se donner à fond, avoir le sentiment d'avoir tout fait, ne pas s'économiser pour ne pas avoir de regret ! L'envie de gagner doit être plus forte que la peur de perdre ». 

Contact presse : Frédérique Barbara - 03.26.77.75.43 Novembre 2006 Fax : 03.26.77.75.55  frederique.barbara@mairie-reims.fr 

SOMMAIRE

HAUT DE PAGE